Espagne

Que faire à Ronda en une journée?

19 mai 2024

Ronda, perchée dans les montagnes de la province de Malaga, est une destination incontournable en Andalousie. Avec son histoire riche, ses paysages spectaculaires et son ambiance unique, elle mérite bien une journée complète de visite. Voici comment profiter au maximum de ton escapade à Ronda.

Comment y aller depuis Málaga ?

Pour rejoindre Ronda depuis Málaga, plusieurs options s’offrent à toi :

  1. En voiture : La route A-357 puis la A-367 vous  mèneront à Ronda en environ 1h30. Conduire est une excellente option car tu pourras profiter des paysages magnifiques tout au long du trajet.
  2. En bus : Des bus partent régulièrement de la gare routière de Málaga. Le trajet dure environ 2 heures.
  3. En train : Une autre option confortable est le train. Le trajet dure aussi autour de 2 heures et offre des vues pittoresques sur la campagne andalouse.

Itinéraire à Ronda sur journée

Voici une boucle que je vous conseille afin de voir le maximum de Ronda.
Partez du Pont neuf, et dirigez vous vers le Palais de Mondragón, puis allez en déambulant par les petites ruelles jusqu’á l’eglise de Santa Maria la Mayor. Vous arriverez ensuite sur la Plaza Duquesa de Parcent où se situe la mairie.
Descendez ensuite jusqu’à sortir de la vieille ville afin d’aller observer les murailles et la porte de Almocabár, vous pouvez monter en haut par un escalier situé tout à gauche. Revenez sur vos pas mais bifurquez au moment ou il y à l’escalier sur un petit chemin situé en bas à droite et qui longe le bas des anciennes murailles. Vous arriverez alors aux bains arabes.
Remontez jusqu’à la maison du roi Maure, descendez jusqu’aux mines puis redescendez un peu pour traverser le pont arabe (puente viejo). Remontez tranquillement jusqu’à Plaza España en empruntant les jardins de Cuenca et en profitant de la vue sur le Pont Neuf.

Que visiter à Ronda ?

Le Pont Neuf (Puente Nuevo)

Le Pont Neuf est sans doute l’emblème de Ronda. Ce pont impressionnant, qui enjambe les gorges d’El Tajo, offre des vues spectaculaires sur la ville et la vallée en contrebas. Construit au XVIIIe siècle, il relie les deux parties de la ville et constitue un excellent point de départ pour explorer Ronda.

La Plaza de Toros

La Plaza de Toros de Ronda est l’une des arènes les plus anciennes et les plus prestigieuses d’Espagne. Inaugurée en 1785, elle est un témoignage vivant de la culture taurine andalouse. Vous pouvez visiter le musée taurin adjacent pour en apprendre davantage sur l’histoire des corridas.

Les Bains Arabes

Les Bains Arabes de Ronda sont parmi les mieux préservés en Espagne. Datant du XIIIe siècle, ces bains publics offrent un aperçu fascinant de la vie quotidienne à l’époque de la domination musulmane. L’architecture et l’ambiance des lieux te transporteront des siècles en arrière.
Vous aurez un petit film en espagnol vous expliquant le fonctionnement des bains et l’usage des différentes salles : salle très chaude avec beaucoup de vapeurs, salle de bien-être où on pouvait bénéficier de massages et salle de bains froids.

Le Palais de Mondragón

Ce palais, qui abrite aujourd’hui le musée municipal, est un bel exemple d’architecture andalouse. Le Palais de Mondragón possède de magnifiques jardins et des cours intérieures qui offrent un cadre paisible pour une promenade.

La Vieille Ville

Promenez-vous dans les rues pavées de la vieille ville de Ronda. Admirez les maisons blanchies à la chaux, les petites places ombragées et les églises historiques comme l’Église de Santa María la Mayor, construite sur une ancienne mosquée.

La Maison du Roi Maure (Casa del Rey Moro)

La Casa del Rey Moro est une autre visite incontournable. Bien que le nom soit trompeur (le palais n’a jamais été la résidence d’un roi maure), le site abrite une mine d’eau datant de l’époque arabe, que tu peux explorer en descendant un escalier taillé dans la roche. Attention, je vous recommande de vérifier qu’il y a de l’eau (allez-y plutôt de février à mai qu’après la période estivale où l’eau s’assèche. Si il y a de l’eau, le spectacle est magnifique et vaut bien les 10€ de prix d’entrée. Pour les escaliers qui vous emmènent à la mine, attention dans les escaliers car les marches sont mouillées et peuvent-être glissantes.

Mirador la hoya del Tajo

N’hésitez pas à descendre si vous êtes en voiture jusqu’au mirador pour observer le spectaculaire pont neuf de loin et repartir avec la photo la plus connue de Ronda.

La casa Gigante

Si vous souhaitez aller visiter une maison vide où il faut imaginer la décoration d’autrefois car il ne reste quasiment plus rien, allez-y. Mais sinon je vous le déconseille, ça n’a aucun interêt.

Les Jardins de Cuenca

Situés le long des gorges d’El Tajo, les Jardins de Cuenca offrent des vues imprenables sur le Pont Neuf et la vallée environnante. C’est un endroit idéal pour se détendre et profiter de la beauté naturelle de Ronda.

La Promenade de Blas Infante

Pour une vue imprenable sur les gorges d’El Tajo et le paysage environnant, faites une promenade le long de la Promenade de Blas Infante. C’est un endroit parfait pour prendre des photos et apprécier la grandeur naturelle de Ronda.

Que faire dans les alentours ?

Si vous avez un peu plus de temps, voici quelques suggestions d’excursions autour de Ronda.

Setenil de las Bodegas

Setenil de las Bodegas est célèbre pour ses maisons troglodytiques. Ces habitations sont construites sous et dans des formations rocheuses, créant un cadre unique et pittoresque. Flâner dans ses ruelles étroites est une expérience en soi.

Júzcar

Connu comme le « village des Schtroumpfs », Júzcar est un petit village aux maisons peintes en bleu vif. Cette transformation a eu lieu en 2011 pour le tournage d’un film des Schtroumpfs, et le village a décidé de conserver cette couleur, ce qui en fait une destination originale et amusante.

Zahara de la Sierra

Perché au sommet d’une colline, Zahara de la Sierra offre des vues panoramiques spectaculaires sur le lac et les montagnes environnantes. C’est un endroit idéal pour une randonnée ou simplement pour se détendre et admirer le paysage.

Caminito del Rey

Pour les amateurs de sensations fortes, le Caminito del Rey est un sentier de randonnée qui serpente à flanc de falaise, à plusieurs centaines de mètres au-dessus du sol. Réputé autrefois comme l’un des sentiers les plus dangereux du monde, il a été rénové et est désormais sécurisé tout en offrant des vues à couper le souffle.

You Might Also Like...

No Comments

    Leave a Reply