Espagne

Itinéraires à Madrid en 2, 3, 4 jours

13 mars 2018
Si c’est votre première fois à Madrid en Espagne, alors je vous préviens, soyez prêts à tomber amoureux de cette ville.
Madrid est une ville cosmopolite et toujours dynamique. Quelque soit l’heure vous trouverez toujours des gens dans dehors. C’est une des villes où je me suis sentie le plus en sécurité.

Premier circuit à Madrid (jour 1)

 

Le centre historique : SOL

La Puerta del Sol est considérée comme le centre de la ville de Madrid. Avec sa statue del Oso y el Madroño, symbole de Madrid car représenté sur le drapeau de la ville, la puerta del Sol vous offre l’accès 7 rues très commerçantes.
Ne passez pas à côté du fameux kilometro 0 qui est le point de départ du comptage kilométrique de toutes les autoroutes d’Espagne et symbolisant le cœur de Madrid.

La Puerta del Sol est l’une des places les plus connues de Madrid avec la Plaza Mayor. L’ancien bureau de poste est un monument très connu aussi. Pendant le nouvel an, les espagnols se réunissent devant afin de manger les 12 raisins aux 12 coups de minuit précédant la nouvelle année.

Empruntez la calle Mayor et rendez-vous vers la Plaza Mayor. Cette place à la particularité d’être rectangulaire avec au centre la statue de Philippe III. Vous trouverez souvent des marchés, ferias ou expositions temporaires.

Juste derrière, vous arriverez sur el Mercado San Miguel. Ce marché est très connu à Madrid avec le marché San Anton. Partez pour une aventure gustative de stands en stands. Vous trouverez du Jamon Iberico de Bellota, des tapas, des croquetas ainsi que des stands de vin pour déguster le fameux vin espagnol : Rioja.

Le quartier de La Latina

Descendez ensuite sur la calle Baja, où vous trouverez un des restaurants les plus anciens du monde : le restaurant Botin. Ce restaurant existe depuis 1725 ! Continuez tout droit vers le quartier de la Latina. Ce quartier est parfait pour déguster des tapas sur une terrasse au soleil ou pour déambuler de bars en bars. Dirigez-vous vers la basilique San Francisco el Grande et profitez de la vue.

El palacio Real et sa basilique

Ensuite tournez à droite et traversez le pont en direction de la basilique et du palais royal. Vous pouvez visiter ces deux monuments qui sont magnifiques. En face vous trouverez le théâtre royal.
Ne loupez pas les jardins de Sabatini : jardins à la française juste derrière le palacio real.

La plaza de España et El Templo de Debod

Continuez vers la Plaza España et sa splendide fontaine située au centre.

Restez en bas de la place et continuez tout droit. Vous trouverez la Casa Gallardo, un magnifique édifice au style ancien.

Continuez jusqu’au Templo de Debod, un temple Egyptien offert à l’Espagne et qui trône au centre d’un bassin. Ne loupez pas non plus la vue sur la palais royal et sa basilique.

La Gran Via

 

Rebroussez chemin jusqu’à la Plaza de España et empruntez la fameuse avenue Gran Via. La Gran Via est l’avenue phare de Madrid, un peu comme les Champs Elysées pour Paris. Remontez-la, et observez les magnifiques bâtiments qui la longent notamment Telefonica et son horloge ainsi que le Metropolis et son dôme orné de dorures.

Après cette jolie balade, vous pouvez aller vous reposer pour une deuxième journée très dynamique.

 

 

Deuxième circuit à Madrid (jour 2)

La plaza de Cibeles

Partez depuis la Plaza de cibeles. Cette place est très connue à Madrid notamment par les aficionados du Real Madrid qui se réunissent là-bas à chaque victoire du Real. La fontaine avec Poséidon est très connue et sa réplique exacte existe aussi à Mexico pour l’anecdote.

Comment ne pas parler du palais de Cibeles ou palais des télécommunications ? C’est pour moi l’un des plus beaux bâtiments de Madrid. N’hésitez pas y rentrer car une terrasse extérieure vous attends au premier étage vous offrant une magnifique vue sur la place.
Vous apercevrez aussi l’édifice de la banque d’Espagne qui vaut le coup d’œil bien entendu.

 

La puerta de Alcala et El Retiro

 

Remontez ensuite vers El Retiro, vous passerez devant la Puerta de Alcala. Autre emblème de Madrid, et tellement connue qu’une chanson lui est dédiée : La Puerta de Alcala d’Ana Belén.

 

Vous arrivez ensuite dans le parc au niveau du grand étang : el Estanque Grande del Retiro. Vous pouvez louer une barque pour 5euros la demi-heure et vous balader sur l’étang.
Promenez-vous dans le parc et découvrez El palacio de crystal. Un palais constitué uniquement de verre et où des expositions temporelles prennent place pour le décorer. Ces expositions sont gratuites et ouvertes au public donc n’hésitez pas y entrer.

Ne loupez pas l’ange noir tombant, dans le sud du parc. C’est un des seuls anges crées en l’honneur de Satan accompagné de la représentation de Lucifer.

La Estación de Atocha

Continuez à descendre vers la gare d’Atocha. Cela peut paraître étrange de vous recommander d’aller visiter une gare. Mais cette gare est particulière, premièrement ce fût la gare qui fut touchée par l’attentat le 11 mars 2004. Vous trouverez donc devant l’entrée principale un monument en l’honneur des victimes.

Au sein même de la gare, vous trouverez une forêt tropicale avec plus d’une centaine d’espèces florales qui ne sont pas communes en Europe. Ne manquez pas nom plus le petit bassin où vous pourrez apercevoir des centaines de petites tortues d’eau.

Le triangle d’art : le musée du Prado, Reina Sofia et Thyssen

En face de la gare d’Atocha vous trouverez le musée d’art moderne Reina Sofia. Ce musée abrite la très célèbre peinture de Guernica. C’est un ancien hôpital psychiatrique, donc vous profitez des œuvres mais aussi de l’édifice.

En remontant el paseo del prado vers la Cibeles, vous passerez devant le Prado et le jardin botanique. Le prado est le musée le plus connu d’Espagne, son style est très classique (c’est un peu comme le Louvre). En face, vous trouverez le musée Thyssen, spécialisé dans les peintures impressionnistes.

Il existe bien entendu beaucoup d’autres musées mais ces trois là sont les plus connus de Madrid. Attention aux expositions temporelles, les queues peuvent vite être très longues.
Pensez à prendre vos places sur internet à l’avance pour éviter la queue.

Vous voici arrivée en fin de journée, vous pouvez allez boire un verre sur la magnifique terrasse en rooftop du Circulo de Bellas Artes. Si vous pouvez y monter pour regarder le coucher de soleil avec une vue imprenable sur la Cibeles, n’hésitez pas.

Troisième circuit à Madrid (jour 3)


Pour ce troisième jour, je vous propose d’aller visiter les quartiers étudiants et gays de Madrid ainsi que le quartier des lettres.

Le quartier de Malasaña

Partez de la station de métro de Bilbao et engouffrez vous dans la rue de Manuela Malasaña et descendez vers la place 2 de mayo. Cette place symbolise la résistance du peuple espagnol face à l’invasion de Napoléon. Une couturière nommée Manuela Malasaña se serait confrontée aux armées de napoléon avec ses aiguilles à tricoter et c’est devenu le symbole de la résistance et de la victoire de Madrid.

Ce quartier est le quartier étudiant, vous trouverez énormément de concept stores, de friperies ainsi qu’une multitude de bars.
Le soir vous pouvez aller sur la Plaza San Ildefonso et profitez d’une bière fraiche sur la place. Beaucoup d’étudiants s’y réunissent. Attention, les botellon sont néanmoins interdits dans la capitale et boire dans la rue est passible d’une amende. (Normalement en tant que français vous ne recevrez pas cette amende, mais bon, peut être qu’ils ont amélioré le suivi des amendes).

Le quartier de Chueca

Entre le barrio de Malasaña et Chueca vous trouverez la calle fuencarral qui est la rue des boutiques, tout ce que vous cherchez, vous pouvez le trouver dans cette rue.
Bifurquer dans Chueca et balader vous dans les petites rues aux bâtiments colorés. La plaza de Chueca vaut le détour, et n’hésitez pas à monter en haut du mercado San Anton ou un rooftop vous attend pour boire un Mojito.

Sur la place Pedro Zerolo surnommée Plaza del Oscar à cause de l’hôtel situé sur cette place, profitez l’été de terrasse extérieurs avec des bar éphémères de cocktails. N’hésitez pas à aller sur le rooftop de l’hôtel oscar où se trouve une piscine. La piscine n’est pas toujours ouverte au public, renseignez-vous d’abord.

Le quartier des lettres

Retournez vers l’hyper centre et traversez sol, vous tomberez sur une multitude de bars à tapas ou vous pouvez vous sustenter. Aller jusqu’à la magnifique place de Santa Ana et son magnifique palace.
Ici vous trouverez de grandes terrasses en extérieurs pour profiter du soleil tout en mangeant ou en sirotant un breuvage.

Le quartier de Lavapies

Vous pouvez ensuite descendre dans les rues étroites jusqu’à la place de Lavapies. Ces rues colorées et très inclinées vous feront penser à celles de Lisbonne si vous avez déjà eu l’occasion d’y aller.
Lavapies était jusqu’à encore pas très longtemps un quartier jugé un peu ghetto. Ses prix étant très accessibles il attire les jeunes. Vous trouverez énormément de restaurants indiens, en règle générale ils ont tous très bons et leurs prix sont très abordables.

Le dimanche allez jusqu’au Rastro (metro Embajadores), où vous trouverez un marché très sympathique pour se promener entre les stands de fripes et d’objets d’antiquités.

 

Quatrième circuit à Madrid (jour 4)

Ce quatrième jour, je vous propose de prendre e métro et de sortir de l’hyper centre. Ce circuit n’est pas un mainstream mais si vous avez pu bien visiter Madrid et que vous souhaitez en voir plus, c’est à faire.

Le stade Bernabeu

Le premier arrêt serait au stade Bernabeu si ce n‘est pas déjà fait. Pour les fans de foot, c’est le stade dans lequel joue le Real Madrid. Si vous n’êtes pas fan de foot, ce n’est qu’un stade tout simplement donc à vous de juger si vous souhaitez le voir ou non.

Plaza Castilla : les tours KIO

Ensuite, reprenez le métro et descendez à Plaza castilla. Vous trouverez les fameuses tours KIO, ces deux tours penchées et que Madrid a essayé pendant longtemps de présenter comme symbole de la capitale mais qui n’a visiblement pas fonctionné car peu de personnes connaissent l’existence de ces tours à part les espagnols.

Les 4 tours de Madrid

Attention ce passage consiste à aller voir des tours. Si cela ne vous intéresse pas, ne faite pas le détour pour rien.

Depuis la Plaza Castilla, si vous en avez le courage et que vous aimez marché, je vous propose de marcher jusqu’aux quatre tours sur le paseo de la Castellana qui est la plus longue route d’Espagne. C’est une longue marche, je précise, et vous pouvez tout à fait y accéder en métro en descendant à Begoña.

Vous arriverez enfin au pied des 4 tours de Madrid qui sont visible depuis l’aéroport. C’est le quartier des affaires et le quartier moderne de Madrid. Au sein de la Torre PwC, tout en haut, vous trouverez un restaurants 5 étoiles vous proposant une vue sur toute la ville.

L’arène : las ventas

Retournez en métro jusqu’à Alonso Martinez ou vous changerez pour la ligne 2 jusqu’à las ventas. Là vous pouvez admirer l’arène de Toro et vous pouvez même la visiter. Elle est très jolie de l’extérieur.

Le parc El Capricho

Ensuite, reprenez le métro ligne 5 jusqu’à l’arrêt Capricho. C’est l’un des plus beaux parcs de Madrid. Attention, il n’est ouvert que le weekend et jours fériés.
Une fois sur place, ce parc est une véritable merveille à découvrir. Il n’est pas grand et peut se visiter en une heure.

El rio Manzanares

Si vous n’êtes pas en weekend ou que vous ne voulez pas visiter les tours ou le stade Bernabeu, je vous propose une autre alternative qui consiste à louer un vélo à Principe Pio.
Les rives du fleuve Manzanares ont été aménagées spécialement pour les piétons, les vélos et les rollers ou autres équipements de locomotion sans moteur.
Il est très agréable de s’y promener et de faire le tour. Vous passerez devant le stade Vicente Calderon et continuerez votre promenade jusqu’à l’ancien abattoir qui a été transformé en musée. L’été, par les grandes chaleurs étouffantes, les enfants viennent jouer dans les fontaines pour se rafraîchir.

 

 

Si vous avez des questions n’hésitez pas à me les poser, je me ferai un plaisir d’y répondre.

You Might Also Like...

No Comments

    Leave a Reply