Nicaragua

Isla Ometepe : partir à l’ascension des volcans Maderas et Concepcion.

14 mars 2018

L’île d’Ometepe est située sur le lac Cocibolca à l’ouest du Nicaragua. Cette île est connue pour ses deux volcans qui la surplombent : le volcan Maderas et le volcan Concepción.

Comment aller sur l’île d’Ometepe ?

Pour se rendre sur l’île c’est très simple, il vous suffit de vous rendre à Rivas. Vous trouverez des bus directs depuis Granada ou Léon.

Depuis Rivas, vous pouvez prendre un taxi ou prendre un bus pour aller au ferry.

La traversée en ferry dure 45 minutes environ.

Que faire sur l’île d’Ometepe ?

Il existe énormément d’activités à faire sur l’île d’Ometepe.

Bien évidemment il y a les volcans maderas et concepcion. La majorité des gens venant a ils Ometepe sont là pour gravir.

Ascension du volcan Concepcion

C’est le volcan le plus haut sur l’île. Beaucoup prétendent que parce qu’il est plus haut, c’est le plus dur…! Pas à mon sens!

Il est certes plus haut, et la montée est abrupte, ce volcan n’a pas de rainforest donc la marche est relativement sûre. Je n’ai pas fait l’ascension de ce volcan donc je ne pourrai pas donner autant de détails que pour le Maderas.

Attention à la météo! Si vous souhaitez profiter de la vie, préférez faire votre escapade lors d’une journée ensoleillée.

Randonnée sur le volcan Maderas

Comment vous parler de l’île d’Ometepe sans parler de ce volcan?

Le Maderas est un peu plus petit que le concepcion mais promet une ascension aux paysages variés.

Vous avez trois entrées pour les randonnées (Balgue, Santa Cruz ou San Antonio). La présence d’un guide est recommandée car il y a beaucoup de petits chemins au sommet.

Apparemment je n’ai pas choisis le chemin le plus difficile, et pourtant j’en ai bavé! Je logeais à Balgue.

Au début vous commencer par des marches. On m’avait dit que c’était le passage le plus compliqué : c’est faux, archi faux. Les marches sont très bien, le chemin est bien délimité, vous commencez votre randonnée donc pour moi ce n’est pas une étape très compliquée.

En revanche, la suite de la randonnée s’est avérée beaucoup plus compliqué pour moi.

Après la montée des marches et 15 minutes de marche, vous arrivez au premier point de vue (1h depuis le point de départ).

Si vous avez un joli temps vous devriez avoir une vue dégagée sur le volcan Concepcion. Si ce n’est pas le cas, pas de panique vous l’aurez peut être à la descente comme ce fut le cas pour moi.

 

 

La deuxième partie de la montée, soit, les deux autres tiers sont très humides. Quand je dis humide, comprendre : boueux et glissant. En effet, nous traversons une rainforest durant l’ascension et c’est très compliqué. En haut il y a un petit lac, malheureusement, il y avait tellement de brume que je n’ai pas eu la chance de voir quoique ce soit. C’est à la descente que j’ai pu apercevoir le volcan Concepcion. Mais j’étais déjà bien bas.

 

 

Ce fût l’expérience la plus difficile pour moi. N’étant pas une grande sportive, vous le vivrez surement mieux que moi. C’est la première fois que j’ai pleuré pendant une randonnée, autant à la montée qu’à la descente…

 

La piscine naturelle Ojo del Agua

Cette piscine naturelle est parfaite pour vous reposer le lendemain d’une ascension de l’un des deux volcans de l’île d’Ometepe. Vous y trouverez un slackline au dessus de l’eau pour vous entrainer. Il y a aussi une petite estrade du haut de laquelle vous pouvez vous lancer en vous agrippant à une corde pour sauter dans l’eau. Laissez-vous tenter par un coco loco (noix de coco avec du rhum) tout en vous prélassant au soleil.

Ojo del Agua | Ile Ometepe | Nicaragua

La cascade de San Ramon

Je n’ai pas fait cette cascade car trop peu de temps. Mais les personnes l’ayant faite m’ont dit que la cascade était très belle. En revanche, préparez-vous à faire une petite ascension d’une heure environ pour y accéder.
Une fois arrivée en haut, vous pourrez vous rafraichir en vous baignant ce qui peut être une excellente source de motivation.

Ou dormir sur l’Ile Ometepe ?

Attention si vous n’avez pas l’habitude de réserver! Je voyageais avec une espagnole sur cette partie, et nous avons du faire 3-4 auberges et finca avant de trouver un toit car tout était complet.

Nous sommes finalement arrivées à cet hostal : asi es mi tierra. L’hostal est tenu par une famille qui est très sympathique. Il est petit mais propose des prix très bons marchés. Si vous souhaitez faire l’ascension du volcan Maderas, ils vous trouveront un guide pour pas cher et vous proposeront de vous préparer un sandwich.

You Might Also Like...

No Comments

    Leave a Reply