Namibie

Sesriem : les dunes du désert du Namib

16 janvier 2019

Sesriem est une petite ville vivant principalement du tourisme. En effet, vous trouverez principalement des lodges ou sites de camping. Vous trouverez une supérette au sein de la station d’essence avec tous les produits simples pour survivre en camping ainsi que des pièces détachées pour réparer votre véhicule pour les plus doués en mécanique.

Le désert du Namib compte comme un des principaux centres d’intérêt de Namibie.

Deadvlei– Sossusvlei

Pour aller au Deadvlei, vous emprunterez une “route” sur 5 km dans le sable jusqu’à Sossusvlei. Il est nécessaire d’avoir un 4×4 pour emprunter ce chemin. Si vous n’avez pas de véhicule quatre roues motrices vous pourrez cependant emprunter la navette. Pensez bien à faire baisser la pression de vos pneus avant de conduire dans le sable. Vous pouvez aller à la station essence afin qu’on vous le fasse.

Si vous n’avez jamais conduit dans le sable, vous pourrez tout de même le faire sans problème (ce fût notre cas). Il faut juste avoir en tête de ne pas freiner brusquement et de garder une vitesse de croisière de 20-30 km/h.

Pour vous rendre au Deadvlei, vous trouverez depuis le parking de sossusvlei le début de la marche du big daddy ou alors il vous suffira de continuer tout droit (environ 1.5km de marche).

Le deadvlei est impressionnant par sa beauté, en effet on retrouve le contraste très fort entre les roches blanches écarlates et les dunes au sable orange. C’est absolument magnifique. Au fond vous observez la dune de Big daddy qui s’élève (1h30 de marche environ). Les arbres sont ici pétrifiés sous des formes incongrues qui leur donne cette beauté.

Big daddy

Big Daddy est surement l’ascension la plus mythique du désert de Namib. C’est en effet la plus grosse dune. Située non loin de Big Mama que vous pourrez aussi apercevoir en face de Big Daddy.

Il faut pour faire l’ascension partir de bon matin si vous ne voulez pas souffrir de la chaleur. Pour le vent, c’est plutôt une question de chance, donc je croise les doigts pour vous. L’ascension prend environ 1h30. Vous pourrez, une fois arrivés au sommet, vous laissez descendre à la verticale dans le sable dans le Deadvlei après avoir profiter de la vue panoramique sur le désert.

Je n’ai pas fait l’ascension de Big Daddy malheureusement, car le fait de devoir le faire le matin m’a contraint à un choix drastique : faire la montgolfière ou la dune, et j’ai opté pour la montgolfière.

Elim Dune

Elim Dune est la dune la plus proche du camp. Située à seulement 5 km, les gens font généralement son ascension le soir pour aller y observer le coucher du soleil. Vous profiterez alors de la couleur ocre du sable, c’est vraiment particulier.

En ce qui concerne la vue, j’avoue avoir été quelque peu déçue, je suis arrivée peut être un peu en retard par rapport au coucher de soleil. Comptez environ 30 minutes pour l’ascension de la dune. Et prenez place avec votre bière.

La vue n’était pas à couper le souffle, peut-être que je ne suis pas allée assez loin mais la majorité des gens était au même niveau. En conclusion, allez-y mais ce ne sera pas le pic de votre voyage.

Le canyon de Sesriem

Le canyon de Sesriem mesure environ 30 mètres de profondeur et fût crée il y de cela des millions d’années par la rivière Sesriem. Le canyon étant situé en plein coeur du désert de Namib, il est très souvent à sec. Vous pourrez, cependant, retrouver de l’eau lors de violentes averses qui dégringolent les montagnes du Naukluft mais cela ne dure que quelques heures.

La promenade est très sympathique, vous pouvez vous balader dans le canyon sur 5 kilomètres. Cependant je vous déconseille de le faire l’après-midi quand il fait très chaud, il n’y a pas d’ombre, ni d’air et le soleil tape fort!

La montgolfière​, l’hélicoptère ou l’avion ?

Si vous souhaitez prendre de la hauteur et profitez d’une vue panoramique sur les dunes, qu’est-ce-qu’il vaut mieux choisir entre ces trois options ?

La montgolfière

C’est l’option que j’ai choisis personnellement. J’aurais aimé tester les trois mais en raison d’un manque de budget et de temps évident cela n’a pas été possible.

L’avantage de la montgolfière c’est que vous profitez du lever de soleil et ne nous voilons pas la face, c’est magnifique. Pour ma part c’était ma première fois en montgolfière donc j’ai adoré. La montgolfière va lentement, ce qui permet de faire de beaux clichés. Elle tourne sur elle même donc vous aurez le temps de profiter de tous les points de vue. La balade dure 1h.

j’avais un peu peur du fait d’être 16 personnes, mais ce n’était absolument pas gênant au final car nous étions dans des « boxes » de 4 personnes.

Après un atterrissage plutôt sportif, nous avons eu le droit à un brunch au milieu du désert et j’ai pu apercevoir un oryx (mon premier !).

Parlons des côtés un peu négatifs : nous partons à l’extérieur du parc. Apparemment la trajectoire de la montgolfière dépend du vent, mais je doute que l’on puisse arriver réellement au milieu des dunes. Vous aurez une jolie vue tout de même, au dessus des montagnes comme le montrent mes photos.

Après votre tour en montgolfière, il est environ 10h du matin et il fait déjà bien chaud. Donc il est très compliqué de s’aventurer pour une ascension des dunes. J’ai fait le canyon, mais la chaleur était telle que ce n’était pas une partie de plaisir. Pensez à prendre de l’eau et à ne peut-être pas faire toute la randonnée de 5km.

J’ai aussi pu faire le Deadvlei vers 14h et je dois dire qu’avec le vent, c’était très supportable. A savoir que les 1.5km sont très faciles mais peuvent vite devenir pénible si vous ne supportez pas la chaleur.

L’avion au dessus des dunes

L’avion vous permet de faire un trajet plus long, car vous survolez les dunes, mais cela implique aussi un prix plus cher en fonction du trajet que vous désirez effectuer. Si vous choisissez cette option, je vous conseille de choisir au moins le survol de Sossusvlei. Si votre budget le permet, prenez l’option avec le survol de la côte des squelettes.

L’avantage de l’avion, c’est que votre trajet sera plus long, et que le vent n’interférera pas dans votre trajet.

Mais il existe plusieurs inconvénients. Si vous êtes amateur de photos alors vous pourrez être confronter à des problèmes de reflets dans les vitres. Et vous pouvez ne pas être directement à côté d’une fenêtre.

Cette photo fût prise depuis la montgolfière

L’hélicoptère

L’hélicoptère permets des vols très tôt et au coucher de soleil au dessus de Sossusvlei alors que l’avion sera l’après-midi. L’avantage est que vous aurez une vue fenêtre mais vous pouvez retrouver le même problème de réflexion que dans l’avion.

Où dormir à Sesriem ?

Sans avoir tester les autres logement, je vous recommande le camp. En effet, voici l’énorme et non négligeable avantage !

En fait, pour rentrer dans le parc, il y a deux portes. Et le camp est situé pile poil entre ces deux portes. La porte extérieur ouvre vers 6h alors que la porte depuis le camps vers le parc ouvre à 5h… Cela donne donc une heure d’avance aux campeurs, et qui dit tôt le matin, dit fraicheur pour grimper les dunes.

Le camping NWR est dans un premier temps, un camping où tous les emplacements sont espacés (on est loin d’être les uns sur les autres), vous aurez votre brai à chaque emplacement avec des prises pour recharger vos appareils (pensez juste à votre adaptateur).

Il y a une piscine à disposition, non ce n’est pas Aquaboulevard mais si il fait 40 degrés, vous serez bien contents de pouvoir vous y faire trempette.

Un restaurant est ouvert pour ceux qui le souhaitent. Vous avez un petit supermarché (très petit) où vous trouverez du bois, des charbons et tout ce dont vous avez besoin pour faire un barbeuc.

No Comments

    Leave a Reply